Comment tirer profit de la publicité mobile ?

pub mobile

Depuis 2010 l'industrie de la publicité mobile dans le monde connait un essor considérable. Ce mouvement va s'accroître encore si bien que nous ne ferons plus à terme la différence entre marketing online et marketing mobile.

Pourtant malgré l'audience bien réelle, les investissements mobiles ne représentent qu'une part infime des budgets investis

1) L'industrie de la publicité mobile se développe partout dans le monde

Selon Gartner, les revenus publicitaires mobile devraient augmenter à 11,4 milliards de dollars pour 2013, soit une augmentation de 18,8% par rapport à 2012 (9,6 milliards de dollars). Gartner prévoit également que les revenus publicitaires mondiaux des appareils mobiles atteindront 24,5 milliards de dollars d'ici la fin de 2016, près de trois fois le chiffre d'affaires généré l'an dernier.

2) Les annonces mobiles sur les réseaux sociaux sont en plein essor.

Certains grands réseaux sociaux, notamment Facebook et Twitter, ont permis aux annonceurs de cibler spécifiquement les utilisateurs mobiles pour la première fois l'année dernière. Bien que le CA de Facebook soit principalement obtenu sur les appareils non mobile, cette tendance au positionnement de publicités mobiles devrait être bénéfique à Facebook à long terme. Le cabinet d'études eMarketer prédit que d'ici 2014 Facebook aura un chiffre d'affaires publicitaire mobile de 629 millions de dollars, soit près de neuf fois le chiffre d'affaires publicitaire mobile généré par cette société en 2012 (72,7 millions de dollars estimés).

3) Les annonces mobiles proposent plus d'interactions avec les utilisateurs

Géolocalisation, coupons de réduction, possibilité d'appeler directement l'entreprise sans composer le numéro en effectuant un tap depuis une page web, un mailing ou une publicité bien sur, sont autant de possibilités de croisement possibles dans les stratégies marketing mobile pour réduire le temps d'accès aux (futures) consommateurs. Toutes ces innovations devraient, selon Emarketer, conduire les entreprises à provisionner 11,4% de leurs investissements pour toucher des mobinautes sur Smartphones ou tablettes.

L'interstitiel sur mobile

L'interstitiel est le second format le plus classique sur mobile après les bannières. Il prend la forme d'un visuel plein écran qui apparait sur un smartphone au moment du démarrage ou entre deux écrans d'une application. Il peut également s'afficher entre deux pages d'un site Internet mobile ou sur une application tablette. L'interstitiel mobile dure généralement quelques secondes et est cliquable.

Ce format tend à être de plus en plus critiqué car on estime qu'il génère beaucoup de clics involontaires (la plupart du temps, il n'existe pas de bouton fermer sur l'interstitiel mobile). L'interstitiel est considéré comme un format premium, vendu au CPM (coût pour mille).

Les Cashbackers mobile

Une application/un site de cashback propose à ses utilisateurs de bénéficier d'une réduction sous forme de reversements de crédits monétaires contre le téléchargement d'une application et/ou son test.

Le plus gros acteur sur ce créneau est AppVIP.com. L'intêret de ce type de publicité incentivée est que le développeur/éditeur d'applications récupère des avis sur son application et surtout génère de nombreux téléchargements de son application pour un CPD (cost per download) qui reste maîtrisé.

Cette technique est largement utilisée dans le cas de lancement d'applications afin de leur faire atteindre le Top 10 de l'iTunes Store dans leur catégorie et ainsi générer des téléchargements naturels.

Le Push Notification sur Mobile

Une notification push est un message d'alerte envoyé à l'utilisateur d'un smartphone et qui est lié à l'installation d'une application mobile. La notification push liée à une application mobile est envoyée et se signale à l'utilisateur même si l'application est fermée. Cette fonctionnalité existe sur les OS Android et iPhone.

Il s'agit d'utiliser une fonction native des smartphones qui présente l'intêret d'être moins intrusive que les sms (mais davantage que le m-mailing) et permet de pousser des messages courts et ponctuels aux propriétaires de son applications directement sur son écran mobile.

Conclusion

L'industrie de l'advertising mobile en est encore à ses débuts et de nombreux annonceurs explorent encore les capacités de ces terminaux pour déterminer comment ils peuvent effectivement atteindre leur public. Les 18-34 ans en particulier, qui semblent être le moteur de ce changement, ce qui rend la publicité mobile particulièrement importante pour ces annonceurs qui commercialisent à cette population plus jeune pour le moment et qui seront dans la durée leur cible privilégiée.

Demandez un devis personnalisé